Comment choisir son matériel de ski ?

Comment choisir son matériel de ski ?

28 mars 2020 0 Par Aymen

Peut-être ne souhaitez-vous plus louer votre matériel de ski ou peut-être vos skis actuels ont-ils connu des jours meilleurs : vous avez décidé que cette année, vous allez vous offrir une toute nouvelle paire de skis ! Avant de débloquer votre carte de crédit, consultez nos conseils pour choisir votre nouvel équipement de ski…

Ce que vous pourriez être tenté de faire :

Choisissez un équipement adapté à ce que vous aimez faire

Choisissez un équipement de la taille qui vous convient.

1. Combien de jours par an en moyenne passe-t-on à skier ?

Le nombre de jours, en moyenne, que vous passez sur vos skis chaque année est un bon indicateur : si vous ne skiez pas régulièrement, il vaut mieux louer votre matériel plutôt que de l’acheter. Ainsi, vous bénéficierez d’un équipement moderne à chaque fois que vous skierez.

2. Où skiez-vous 90 % du temps ?

Sur des pistes ? En dehors des pistes ? Si vous achetez des skis, choisissez la paire la mieux adaptée au ski que vous pratiquez la plupart du temps. En semaine, vous skiez normalement sur les pistes et, à l’occasion, vous faites du hors-piste le matin avec un moniteur ? Alors investissez dans des skis de piste et louez des skis de poudreuse les jours où vous faites du hors-piste. Si vous aimez skier sur une grande variété de terrains, les skis tout-terrain pourraient bien vous convenir. Cependant, n’oubliez pas qu’un ski tout-terrain sera un “bon passeur” plutôt qu’un excellent dans l’une ou l’autre des disciplines.

Vous skiez autant sur piste que hors piste ? Alors vous devriez envisager d’investir dans deux paires de skis pour un confort optimal (adhérence ou flottaison) pour toutes vos séances.

3. Quel est votre niveau de ski réel (et non votre niveau imaginaire) ?

Les mauvais skis n’existent pas : ce ne sont que des mauvais choix ! Et si vous n’aimez pas skier sur vos skis, alors vous avez peut-être surestimé vos capacités… Un skieur dynamique a besoin d’un ski plus réactif et plus rigide. Donc, si vous préférez le ski doux, alors cherchez des skis plus souples, pas trop longs (5 à 10 cm de moins que votre taille est parfaite pour les skis de carving) : en d’autres termes, des skis “qui tournent tout seuls” avec lesquels vous vous amuserez beaucoup ! Après tout, c’est à cela que servent les vacances !

LES CHAUSSURES DE SKI D’ABORD !

Si votre budget ne vous permet pas d’acheter des skis + fixations + chaussures + bâtons, commencez par les chaussures. Ce sont les plus importantes ! Vous pourrez vous débrouiller avec de bonnes chaussures de ski et des skis qui ne vous conviennent pas tout à fait, mais ce n’est pas le contraire. Cependant, ne vous laissez pas tenter par des chaussures trop confortables lorsque vous les essayez pour la première fois dans le magasin. Une chaussure de ski n’est pas très confortable de par sa conception ! Ce dont vous avez besoin, c’est d’un bon soutien pour pouvoir contrôler vos skis. Des chaussures de ski trop grandes causeront des problèmes (frottements des talons dans le dos, crampes, douleurs au tibia, etc.) et ne permettront pas de faire des virages précis. En règle générale, vos orteils doivent pouvoir toucher l’extrémité de la chaussure lorsque vous êtes debout, mais pas lorsque vous avez les jambes pliées en position de ski.

AMÉLIOREZ VOTRE TECHNIQUE (ENCORE) !

L’équipement évolue sans cesse ainsi que les différents types de ski disponibles. Avez-vous appris à skier sur de longs skis droits ? Ne soyez pas gêné de prendre quelques leçons pour apprendre à tirer le meilleur parti de votre nouvel équipement : avec les skis carving, on parle de virages carving plutôt que de virages dérapés et on dit adieu aux genoux joints, les pieds doivent en fait être écartés !

N’ESSAYEZ PAS DE FAIRE TROP DE PAIRES !

Plus vous lirez et testerez différents skis, plus vous serez confus. Limitez-vous à deux ou trois paires, et assurez-vous de les tester sur une courte période de temps. Ainsi, vous pourrez les comparer correctement dans des conditions identiques (neige, fatigue, niveau d’usure identique des skis).

VÉRIFIEZ VOS FIXATIONS !

Si vous achetez une nouvelle paire de chaussures mais que vous conservez vos anciens skis, vérifiez que la hauteur de votre semelle correspond aux fixations que vous avez déjà. Sinon, vous risquez que vos fixations ne se détachent pas correctement si vous tombez… pour commander votre matériel de ski sur internet, vous pouvez opter à ce site snowemotion.