La distribution : un secteur encore promis à un bel avenir malgré les crises financières

La distribution : un secteur encore promis à un bel avenir malgré les crises financières

6 octobre 2019 0 Par Tina

Le métier de la vente et de la distribution semble être à l’abri des crises. Il continue à recruter même pendant les périodes économiquement dures comme celle de 2016. Particulièrement pour la distribution, des milliers de commerciaux y sont embauchés par an. Alors que savoir avant d’appréhender ce secteur ?

 

Des chiffres révélateurs d’espoir

Immobilier, commerce en ligne, commerce entre entreprise et grande distribution composent le vaste secteur de la distribution. Même si ce milieu est très évolutif, il connaît une certaine stabilité en termes de bénéfices. En 2008, par exemple, les ventes des grandes surfaces alimentaires embauchaient jusqu’à 635 800 personnes. Elles représentent à peu près 205, 5 milliards d’euros.

 

La grande distribution continue d’être une parmi les importantes sources d’emploi. Ce milieu emploie environ 630 employés. Il est suivi de près par l’immobilier qui a embauché jusqu’à 300 000 personnes. Le commerce en ligne connait également un véritable boom. En 2014, il est à l’origine de plus de 110 000 emplois. Au cours de cette même année, près de 160 000 sites d’e-commerces ont été créés.

 

L’avenir parait radieux pour les jeunes qui envisageaient de faire carrière dans la distribution. Bien entendu, il faut comprendre la nécessité d’une formation distribution pour réussir dans ce secteur. Néanmoins, les jeunes peuvent compter sur la richesse des offres d’emplois après avoir terminé leur formation. Les débouchées sont nombreuses et la plupart des postes sont bien payés.

.

 

Zoom sur le commerce et la distribution des grandes et moyennes surfaces

Ce secteur emploie plusieurs milliers de personnes, témoignant de son dynamisme constant. Il travaille sur la proximité et la diversité pour répondre aux demandes variées des consommateurs. A côté des hypermarchés et des supermarchés, les magasins de proximité connaissent du succès. Ces formes variées de commerce se développent aussi bien en ville qu’en milieu rural.

 

Les jeunes ayant suivi une formation distribution peuvent travailler dans l’un des secteurs composant la distribution. La première grande famille de cette dernière est formée par les supermarchés qui font entre 400 et 2 500 m². Ce milieu emploie près de 213 700 salariés dont 38 100 pour les Maxidiscomptes. Les supermarchés proposent aux clients jusqu’à 5 000 références et réalisent un chiffre d’affaires d’environ 70 milliards d’euros.

 

Les hypermarchés constituent une autre catégorie dynamique de la distribution. Ils pèsent près de 106 milliards d’euros et emploient près de 302 000 salariés. La France compte à peu près 1 594 hypermarchés qui offrent près de 40 000 références alimentaires et non alimentaires à la clientèle. A côté d’eux évoluent les supérettes qui affichent un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros. Ces magasins de proximité sont représentés par quelques 15 600 points de vente.

 

Les profils les plus recherchés

L’évolution la plus pertinente se produit d’abord dans le digital. Depuis quelques années, les profils digitaux comme community manager et webdesigner sont les plus sollicités. Du côté des fonctions relatives au marketing, les cadres sont toujours très demandés. Dans la grande distribution, le métier de bouché connait une grande pénurie. En 2016, il a été annoncé que ce secteur manquerait 2 500 bouchers.

 

Toujours dans la distribution, commerciaux et hôtesses de caisse représentent la ½ des effectifs. Après avoir suivi une formation distribution, les jeunes font en général carrière dans le métier de vendeur. Peu à peu, ceux qui ont de l’ambition vont gravir l’échelle pour devenir chef de rayon. Ce dernier constitue par ailleurs une étape incontournable pour les jeunes qui aspirent à devenir directeur de magasin ou chef de département.